SUP’COM, une école ouverte sur le monde

Campus Sup’Com, Tunis (Media room Sup’Com), © Sup'Com

Campus Sup’Com, Tunis (Media room Sup’Com), © Sup’Com

L’Ecole Supérieure des Communications (Sup’Com) de Tunis (Tunisie) a été fondée en 1998 en remplacement de l’École supérieure des postes et des télécommunications de Tunis (ESPTT).

Elle est la principale école de formation d’ingénieurs en télécommunications de Tunisie et connait un rayonnement national et international dû à l’excellence de sa formation académique, ainsi qu’au haut niveau de compétence de ses diplômés et chercheurs.

Sup’Com a été accréditée par la Commission des Titres d’Ingénieurs (la CTI, organisme chargé d’évaluer la qualité des formations d’ingénieurs en France). Elle bénéficie également d’une double tutelle du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et du Ministère des Technologies de l’Information et de la Communication tunisiens.

Sup’Com a été admise en décembre 2008 en tant que membre associé à la Conférence des Grandes Ecoles (CGE). Elle est par ailleurs la première école étrangère à être associée à l’international avec l’Institut Mines-Télécom.  Sup’Com a également noué des partenariats de double diplôme auprès des écoles suivantes : Télécom ParisTech, Eurocom, Télécom SudParis, ENSEIRB Bordeaux, Télécom Montpellier et Politechnico de Torino.

D’une manière générale, Sup’Com se concentre sur :

  • la possibilité d’offrir aux étudiants une intégration rapide sur le marché de l’emploi  et des perspectives de carrières ;
  • le renforcement de la collaboration académique existante avec la France, le Maghreb, et l’Afrique ;
  • l’ouverture à d’autres pays (US, Canada, Allemagne, etc.).

Les formations dispensées

Sup’Com forme des ingénieurs en TIC en formation initiale et en formation continue. Elle a aussi des activités de recherche et développement.

Formation d’ingénieurs en TIC

La durée de formation à Sup’Com est de trois (03) années, sanctionnées par l’obtention du « Diplôme National d’Ingénieur en Télécommunications ».

Cette formation alterne enseignements théoriques et enseignements pratiques, matérialisés par le biais de stages et de projets, dont l’objectif est notamment de sensibiliser et initier les étudiants au monde de l’entreprise, ainsi qu’au travail en équipe et à la gestion de projet.

L’admission pour un étudiant au cycle de formation d’ingénieurs à Sup’Com se fait sur concours, mais aussi via un processus de sélection des meilleurs étudiants (techniciens supérieurs).

Elle est soumise aux conditions suivantes :

  • réussir le concours national d’entrée en école d’ingénieurs. Ce concours est ouvert aux candidats ayant accompli 2 années d’études supérieures dans un institut préparatoire dans l’une des filières mathématiques et physique (MP), physique et chimie (PC) ou technologie (T) ;

ou

  • réussir le concours d’admission sur dossier en 1ère année.  Ce concours est ouvert aux candidats titulaires d’une licence (appliquée ou fondamentale) ou d’un diplôme équivalent.

ou

  • réussir le concours d’admission sur dossier en 2ème année.  Ce concours est ouvert aux candidats titulaires d’une Maîtrise ou d’une Master.
© Sup'Com

© Sup’Com

Formation continue

Sup’Com dispose d’un programme de formation continue destiné aux techniciens et ingénieurs en télécommunications désireux de parfaire leur formation tout en poursuivant leurs activités professionnelles.

Pour toute information complémentaire, contacter la direction de l’école dans la rubrique “contact” de leur site internet.

Master professionnel TIC (RSM)

Sup’Com lance un nouveau master professionnel en TIC spécialisé Réseaux et Services Mobiles (RSM). Ce Master comprend un programme scientifique de haut niveau, incluant plusieurs certifications (CISCO, Microsoft, LPI, TOEIC,…). Deux parcours sont possibles : des cours du jour (2 ans) ou des cours du soir (3 ans).

L’école doctorale en TIC (EDTIC)

L’EDTIC a été créée en 2008. Elle regroupe 6 structures de recherche dont 5 laboratoires et une unité de recherche.

Le diplôme de Doctorat en Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) proposé par l’EDTIC concerne des études doctorales en TIC couvrant des thématiques variées mais complémentaires : Multimédia, Réseaux de Télécommunications, Sécurité, Systèmes de Communications Numériques, Radiocommunication, Systèmes Embarqués.

Bourses et financements

Des bourses sont disponibles pour vous permettre de poursuivre vos études au Maghreb. Votre demande de financement est à adresser à l’ANAB ; vous devrez préciser les écoles ou établissements d’enseignement supérieur que vous souhaitez rejoindre.

© Sup'Com

© Sup’Com

Contacts et liens pour plus d’informations

Article rédigé par Aminatou K., rédactrice volontaire auprès d’OSE-Niger

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Before you post, please prove you are sentient.

Quel est le nom de la région du Niger située le plus à l EST? (en minuscules)

Post Navigation