OSE Niger rencontre… LAOUALI ABDOU Idriss, élève ingénieur en 4e année informatique & réseaux à l’INSA de Toulouse

Mon parcours en synthèse

« Je suis né il y a 24 ans à Niamey, où j’ai effectué toute ma scolarité jusqu’à mon baccalauréat.

J’ai commencé l’école primaire auprès de l’école Canada garçons. Puis, suite à un déménagement, j’ai terminé mes études primaires à l’école mission Goudel. J’ai également réalisé mes classes de 6ème et 5ème (collège) dans cette école.

Après l’obtention de mon BEPC au CSP (Cours Secondaire du Progrès), j’ai postulé auprès de l’Eau Vive : il s’agit de l’une des meilleures écoles préparatoires au baccalauréat du Niger, avec un taux de réussite de 100% au bac depuis plus de 8 ans.

Ecole l'eau vive, Niamey, Niger

L’Eau Vive se situe dans le quartier Dars Esalam à Niamey © LAOUALI ABDOU Idriss

Après le bac, j’ai quitté le Niger pour rejoindre l’Ecole Supérieure des Télécommunications (SupTélécom) à Rabat, au Maroc. J’y ai réalisé deux années de cycle préparatoire, puis deux années de cycle de spécialisation, à l’issue desquelles j’ai obtenu un diplôme en ingénierie des réseaux et télécommunications.

Je poursuis désormais mes études en France, auprès de l’INSA de Toulouse. J’y étudie actuellement en 4ème année informatique et réseaux, avec pour objectif d’obtenir mon diplôme d’ingénieur l’an prochain. Je compte me spécialiser pour ma cinquième et dernière année d’études en sécurité des réseaux informatiques. »

Le choix de l’informatique

« Influencé par mes cours d’informatique au collège, ainsi que par mes recherches personnelles, je me suis investi tôt dans le domaine. Passionné par les nouvelles technologies, je passais alors beaucoup de temps dans les cyber-cafés.

D’une nature très curieuse, c’est à ce moment-là que j’ai commencé à réaliser des dépannages simples sur ordinateur : installation de système d’exploitation, changement de mémoire RAM, disque dur, etc. Cette petite expérience a été déterminante dans mon choix de l’informatique. »

Mon entrée dans les études supérieures

« Après l’obtention de mon baccalauréat série D avec la mention assez bien, j’ai rencontré des difficultés pour mon orientation : quelle filière choisir ? Comment m’inscrire ? Et comment financer mes études ?

Mon ambition était alors d’étudier un domaine lié aux nouvelles technologies, ce qui me permettait de répondre partiellement à la première question. J’ai choisi le domaine des réseaux et télécommunications, dans la mesure où il alliait à la fois l’informatique et la physique, qui me plaisaient toutes deux beaucoup.

Le processus d’inscription a été le plus compliqué.

J’ai déposé une demande de financement auprès de l’ANAB pour la bourse de coopération au Maroc, ainsi que pour la bourse nationale.

Dans le même temps, je me renseignais sur les écoles d’ingénieurs au Maroc et les modalités d’inscription. En effet, le Maroc était alors le seul pays étranger dans lequel je connaissais quelqu’un : je n’osais pas partir là ou je ne connaissais personne ! Le coût de la vie a également été un critère de choix déterminant.

SupTélécom, Rabat, Maroc

SupTélécom, Rabat, Maroc © LAOUALI ABDOU Idriss

Je n’ai pas obtenu la bourse de coopération, mais étant convaincu de ce que je voulais, je n’ai pas baissé les bras. J’ai obtenu une pré-inscription à l’Ecole Supérieure des Télécommunications de Rabat. Par la suite, j’ai obtenu la bourse nationale de l’ANAB qui était transférable au Maroc sous certaines conditions, conditions que je remplissais. Cette bourse comprenait un remboursement partiel des frais d’inscription. L’école proposait par ailleurs une réduction des frais de scolarité pour les trois premiers reçus au concours d’entrée : j’ai accepté le challenge et je l’ai gagné !

Le plus important a été le soutien de mes parents qui ont cru en moi. C’est ce soutien qui m’a toujours apporté la motivation nécessaire pour me dépasser dans mes résultats universitaires. »

Mes stages en entreprise

« A ce jour, j’ai réalisé deux stages.

Le premier, je l’ai effectué auprès de la Sonitel (Société Nigérienne de Télécommunications) en 2013. Le but était de me plonger dans le monde de l’entreprise, toujours en rapport avec le domaine des télécommunications. Ce stage m’a permis, d’une part, de comprendre les différents codes en entreprise, d’autre part d’affiner mon projet professionnel.

Le second stage, je l’ai réalisé en France, en avril 2014, au sein du département informatique de Télécom Bretagne. J’ai obtenu ce stage dans le cadre d‘un partenariat entre mon école au Maroc et Télécom Bretagne, qui permettait aux meilleurs élèves de la promotion de travailler durant huit semaines au Technopôle de Brest-Iroise. Ce stage m’a permis de mettre en pratique mes compétences en informatique et de développer une ouverture d’esprit.

J’ai par ailleurs déjà obtenu mon stage pour juillet 2015, que je réaliserai auprès d’Orange Toulouse. »

Pourquoi j’ai choisi l’INSA Toulouse ? 

« J’ai toujours été quelqu’un d’ambitieux.

A l’issue de mes études à SupTélécom, j’ai été accepté dans plusieurs écoles d’ingénieurs et universités françaises. J’ai choisi l’INSA Toulouse pour plusieurs raisons : c’est l’une des meilleures écoles d’ingénieurs en France (3ème pour le bac + 5), elle offrait la formation que je souhaitais (informatique et réseaux), et je sais, enfin, qu’elle me donnera les moyens de concrétiser mon projet professionnel.

Je voulais par ailleurs absolument connaître l’expérience très enrichissante de la vie sur un campus regroupant plus de 2800 étudiants de plus de 80 nationalités. »

Mon engagement au service de la promotion de l’éducation au Niger

« Etant passé par là, je connais les difficultés que l’on peut rencontrer dans les différentes étapes de notre éducation. J’ai eu envie d’aider, de faciliter le franchissement de ces étapes pour mes frères et sœurs nigériens.

LAOUALI ABDOU Idriss

LAOUALI ABDOU Idriss

Je travaille ainsi présentement au développement d’une application mobile, qui aura pour but de faciliter l’orientation des futurs étudiants, en leur proposant des solutions aux problèmes auxquels ils pourraient être confrontés. »

Et la suite ?

« Je me concentre actuellement sur l’obtention de mon diplôme d’ingénieur spécialisé en sécurité des réseaux informatiques. Je souhaiterais ensuite exercer en tant que consultant dans une grande entreprise, afin de consolider les compétences acquises au cours de mon cursus. A plus long terme, j’ai l’ambition de lancer ma propre entreprise de services dans le domaine de la sécurité informatique. Toujours dans un élan ambitieux, j’espère acquérir dans le futur les ressources suffisantes pour ouvrir une école d’ingénieurs au Niger. »

Mon conseil aux lecteurs d’OSE(r !)-Niger

« Mon conseil est d’OSER, de croire en son rêve, de travailler pour y arriver et d’être persévérant. Il faut qu’on arrête de s’autocensurer, de se créer des barrières, car cela peut être la source d’un échec.

J’encourage les jeunes à se construire un projet et à ne pas baisser les bras : rien n’est facile, mais rien n’est impossible In Sha Allah !

Dans la vie, enfin, il faut demander pour recevoir. »

Propos recueillis par Yingshi Feng, diplômée de l’Université d’Angers, chargée de mission de l’Institut franco-chinois de l’Université du Peuple de Chine, et Agnès Trevarain, Ose-Niger.

Découvrez tous nos portraits.

3 Thoughts on “OSE Niger rencontre… LAOUALI ABDOU Idriss, élève ingénieur en 4e année informatique & réseaux à l’INSA de Toulouse

  1. Abdoul Mounaf Boubacar Ibrahim on 26/04/2015 at 13:37 said:

    c’est un honneur de te lire Laouali. ton parcours et tes conseils sont d’un apport precieux pour nous partilierement moi. je ravi de voir que y’en a toujours de personne comme toi dans notre pays. Incha Allah tes conseils me seront d’un grand bénéfice .

  2. Slt tres heureux de vous cnnaitre Laouli. du courage a ce sance, il nous faux beaucou comme toi au niger. Reveille toi Niger

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Before you post, please prove you are sentient.

Quel est le nom de la région du Niger située le plus à l EST? (en minuscules)

Post Navigation