« Choisissez un métier que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. »

Chaque fois que je rencontre un jeune qui se prépare à choisir une formation en vue d’un métier, j’ai 4 questions qui me viennent à l’esprit, et que je me donne le devoir de lui poser :

  1. Que veux tu faire après le BAC ? La licence ? Le Master ?
  2. Comment tes études t’aideront à impacter positivement ta vie/ ta famille/ta communauté/ ton pays et/ou le monde ?
  3. Qu’est ce qui est à la base de ton choix et de ta motivation ?
  4. As-tu discuté avec un spécialiste en orientation ou quelqu’un ayant fait les mêmes études ou qui exerce le métier que tu rêves d’exercer?

quel métier choisir?

En fonction des  réponses que j’obtiens et de la confiance qui émane de mon interlocuteur deux grandes émotions se dessinent sur mon visage :
–  Soit  un  sourire de  soulagement et l’espoir pour un avenir meilleur pour ce jeune et pour sa communauté
– Soit une sensation de « déjà vécu » que je définis en : «  Besoin d’orientation »

Mon  engagement à accompagner et soutenir  les  jeunes dans le choix d’une école,  de filières d’études, de bourses  et des possibilités qui s’offrent à  eux à travers Ose-Niger viens de cette  2eme sensation de : « Besoin en orientation » qui est une sensation que je continue à vivre à chaque rencontre avec un jeune  qui ne sait pas trop où aller.

Je l’appelle « déjà vécue » parce qu’après l’obtention de mon BAC  je me suis posée ces questions. Après la licence je me suis posée les mêmes questions.  Et  après le Master j’ai continué à me poser les mêmes questions !

Une idée m’a toujours servi de repère de motivation pour organiser mes idées et m’orienter: je voulais contribuer au développement de mon pays et réduire la pauvreté.  De quelles compétences, de quel savoir et de quelle  formation j’avais besoin pour atteindre mes objectifs de court terme ? De moyen et /ou de long terme ? Je n’en étais pas sûre.

En effet,  après l’obtention de mon BAC j’étais assez bavarde et curieuse, et je trouvais toujours le moyen d’engager une conversation  avec mes oncles et tantes qui exerçaient différents métiers : enseignants, avocats, banquiers, ministres, docteurs, menuisiers, policiers, militaires, infirmiers… Tous servaient la communauté et tous étaient passionnés par ce qu’ils faisaient.  Je ne les choisissais pas au hasard, je choisissais ceux qui me semblaient épanouis dans leur travail, ceux-là qui étaient heureux de partager avec l’adolescente que j’étais  leur expérience et leur vécu…

J’avais constaté que seuls ceux qui étaient passionnés par ce qu’ils faisaient réussissaient dans leur carrière et aimaient en parler avec une énergie positive qui restait en moi longtemps après.

Confucius avait raison, en ce sens qu’il disait dans une citation :« Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.

La passion la motivation et l’engagement sont les premières valeurs sur lesquelles j’insiste dans mon rôle à Ose-Niger 

M’assurer que les jeunes que nous soutenons à travers notre initiative  sont passionnés et engagés mais aussi  comprennent les origines de leur intérêt pour les filières et domaines qu’ils choisissent, car de cela dépendra leur succès dans leur vie professionnelle……

Garde toi de donner par force aux enfants l'aliment des études, mais que se soit en le mêlant à leur jeux, afin d'être encore plus capable d'apercevoir quelles sont les inclinations naturelles de chacun.
Platon et Aristote

J’aimerai partager cette citation de Platon avec nos chers parents d’élèves :

« Garde toi de donner par force aux enfants l’aliment des études, mais que se soit en le mêlant à leur jeux, afin d’être encore plus capable d’apercevoir quelles sont les inclinations naturelles de chacun. »  

J’en profite pour les remercier : ces parents d’élèves, ces  oncles, ces enseignants, ces Modèles …tous ceux qui nous soutiennent et qui nous encouragent,  ceux qui ont accepté d’échanger avec nous et avec d’autres jeunes.

Ceux qui nous  illuminent de leur Energie positive et qui nous donnent l’envie de partager avec les autres le peu que nous connaissons afin de mieux nous orienter et  d’orienter ceux qui en ont besoin.

Grâce à eux Ose-Niger et toute son équipe est fière de contribuer à rendre le monde meilleur.

 

Par Halima GAMBO ILLO DAOURA, Vice-présidente d’Ose-Niger

Share